Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne

Quand je serais un homme

Ce récit est un fantastique livre-destin. Impossible de décrire cet œuvre autrement tout comme il est impossible de le lâcher une fois la première page lu.

John Boyne est également auteur de roman jeunesse, il n’est donc pas étonnant de le voir si bien maîtriser la narration, les dialogues et l’écriture de ses personnages. En un paragraphe vous saurez si vous allez aimé ou pas le personnage qu’il vous présente, et la plupart du temps vous allez l’aimez. Que ce soit l’excentrique Maud Avery, l’arrogant Julian Woodbead ou bien ce cher Cyril, vous allez tombé amoureux de ces personnages et de leur histoire qui deviendra la vôtre.

Fort de son expérience et de sa connaissance de l’histoire irlandaise, l’auteur nous conte un chemin de vie, une vie à tenter de s’accepter dans une Irlande qui vous rejette. Une vie, faite de regrets, de remords et de drames mais aussi de purs instant de joie, de bonheur. Le récit est empreint d’un souffle emphatique qui emporte tout sur son passage.

Au cours du récit l’auteur aura souvent recours au dialogue pour dynamiser son récit. Des dialogues ciselés, parfois émouvant, parfois hilarant mais toujours justes. Les phases narratives parraissent plus faibles en comparaison mais n’entachent en rien le plaisir de lecture.

Pour chipoter on pourra relever l’aspect placide de Cyril, qui fait parfois preuve de trop d’égard face à ses concitoyens pas toujours accomodant, et de nombreux hasard heureux qui parsèment le récit lui faisant frôler la suspension d’incrédulité. Mais ce sont des défauts mineurs qui ne peuvent faire oublier la tendresse qui enrobe le récit. 

Un roman initiatique puissant qui nous rappelle qu’il faut parfois toute une vie avant de s’accepter tel que l’on est.

Résumé : Cyril n’est pas « un vrai Avery » et il ne le sera jamais – du moins, c’est ce que lui répètent ses parents, Maude et Charles. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ? Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif des Avery, un couple dublinois aisé et excentrique, Cyril se forge une identité au gré d’improbables rencontres et apprend à lutter contre les préjugés d’une société irlandaise où la différence et la liberté de choix sont loin d’être acquises.

Éditeur ‎Le Livre de Poche (2 janvier 2020)
Langue ‎Français
Poche ‎864 pages
ISBN-10 ‎225323785X
ISBN-13 ‎978-2253237853

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s