Été après été de Elin Hilderbrand

Achat : https://amzn.to/3GKwcRZ

Printemps 2020. Quand Mallory Blessing meurt, c’est à son fils Link de s’occuper de ses dernières volontés. Il apprend qu’il doit convier Jake McCloud aux obsèques de sa mère. Link, qui avait une relation fusionnelle avec sa mère, n’a jamais entendu parler de cet homme. Il ne comprend pas pourquoi sa présence lui tenait tant à coeur.

Chronique : Lorsque j’ai lu la description de l’histoire d’amour interdite, j’ai su que ce livre allait me briser le cœur. Il n’y a pas besoin d’être clairvoyant pour s’en rendre compte : et comme je m’y attendais, il l’a fait, il m’a fait très mal.

Normalement, je n’aime pas lire des histoires de couples qui trichent ou qui mentent et, bien sûr, je me sens toujours mal pour les deux femmes : celle qui a été trompée et celle qui a été étiquetée comme l’autre femme.

Mais… dans ce livre, j’ai vraiment beaucoup aimé les personnages et le voyage entre 1993 et 2020, la meute entre deux amoureux : Mallory et Jack, le meilleur ami de son frère, ne passent que trois jours ensemble et répètent leur rituel spécial à chaque fête du travail, leur inséparabilité, leurs habitudes de faire exactement les mêmes choses, leur lien épais et spécial vous fait pleurer et vous sentez le couteau se planter plus profondément dans votre cœur lorsqu’ils se séparent après trois jours pour retourner à leurs vies, à leurs familles, à leurs carrières, à leurs réalités.

Jusqu’au jour où Mallory tombe malade et dit à son fils Link d’appeler un numéro qui appartient à Jack, qui est maintenant le mari d’Ursula DeGournsey, candidate à la présidence.

J’ai adoré les personnages. Il est intéressant de noter que l’on ne choisit pas un rôle dans ce livre : chacun a raison de son côté de l’histoire.

L’écriture était également sincère, extrêmement poignante et belle, mais comme je l’ai dit précédemment, elle était dépressive et intense. Et bien sûr, en raison de l’occupation spéciale d’Ursula , le livre est plus politique que les autres ouvrages de l’auteur. Et dès le début, nous savons comment l’histoire va se terminer. Ce fait m’a fait perdre mon intérêt, mais j’étais déjà accrochée par les personnages et la prémisse d’un amour d’été secret de 28 ans.

Je n’aurais pas pensé que ce livre aurait créé des sentiments aussi tumultueux en moi, mais c’est le cas. Une histoire sur une liaison entre deux personnes ne devrait pas me faire pleurer, mais c’est le cas. Je n’ai pas pu m’empêcher de me laisser entraîner dans la vie de Mallory et de Jake et je voulais qu’ils soient enfin ensemble. Au fur et à mesure que les années passent et que Hilderbrand relate les événements qui nous ont fait parler au cours de ces 28 années, il semble que le temps se soit arrêté.

Éditeur ‏ : ‎ Les escales éditions (2 juin 2022) Langue ‏ : ‎ Français Broché ‏ : ‎ 500 pages ISBN-10 ‏ : ‎ 236569683X ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2365696838

4 réflexions sur “Été après été de Elin Hilderbrand

  1. Pingback: Été après été, Elin Hilderbrand – Pamolico – critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s