OFF THE RECORD – Laurent Garnier

Retour sur les trente ans de carrière du DJ Laurent Garnier, devenu l’une des icônes de la musique électronique après en avoir été l’un des pionniers. De New York à Tokyo, de Hong-Kong, à Détroit ou Londres, Garnier a fait danser les foules du monde entier. Avec en filigrane, le sentiment que le mouvement musical qu’il a contribué à fonder a rythmé les grandes évolutions sociétales des dernières décennies.

Chronique : Impossible de soustraire Laurent Garnier de l’histoire de la musique électronique française et internationale. Depuis ses premières scènes en Angleterre au milieu des années 80, le DJ aura fait le tour de monde, faisant danser des millions de fêtards de New York à Tokyo sur des beats techno hypnotiques. Une carrière sur laquelle propose de revenir le documentaire Laurent Garnier : Off the Record, réalisé par Gabin Rivoire, dont le but n’est pas tant de se concentrer sur la biographie du DJ, mais de proposer à travers lui un regard fort sur la techno, ses origines, ses luttes et ses plus belles pages.Pour l’occasion, le documentaire invite devant la caméra un nombre impressionnant de grands noms du genre : Jeff Mills, Manu Le Malin, Pedro Winter, Carl Cox… De quoi offrir un regard pluriel sur cette musique en perpétuelle réinvention.

Gabin Rivoire a le don de laisser parler justement la musique, de filmer les corps entrer en transe, de montrer sans trop souligner ce que l’électro au sens large a apporté : une communion dans la fête, une exploration des sensations et un underground qui n’oublie pas la revendication politique. Car oui, il a fallu que les artistes et le public se battent pour faire vivre une culture d’abord rejetée, méprisée ou caricaturée.

L’intérêt du documentaire, qui s’ouvre par un superbe décalage (une balade en tracteur sur fond de Sacha Distel) est de remettre justement les pendules à l’heure et de transmettre au public, celui qui ne connaît pas ce milieu, la réalité d’une aventure collective où l’amitié, les réseaux, les rencontres, la découverte et la débrouillardise ont tant compté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s