TEST Blu-ray : Ma (09 OCTOBRE 2019) de Tate Taylor avec Octavia Spencer, Diana Silvers

Sue Ann, une femme solitaire vit dans une petite ville de l’Ohio. Un jour, une adolescente ayant récemment emménagé, lui demande d’acheter de l’alcool pour elle et ses amis ; Sue Ann y voit la possibilité de se faire de nouveaux amis plus jeunes qu’elle. Elle propose aux adolescents de traîner et de boire en sûreté dans le sous-sol aménagé de sa maison. Mais Sue Ann a quelques règles : ne pas blasphémer, l’adolescent qui conduit doit rester sobre, ne jamais monter dans sa maison et l’appeler MA. Mais l’hospitalité de MA commence à virer à l’obsession. Le sous-sol qui au début était pour les adolescents l’endroit rêvé pour faire la fête va devenir le pire endroit sur terre.

ACHAT DU FILM : https://amzn.to/32pmEqH

CHRONIQUE : Avec Winter’s Bone et La Couleur des sentimens sous la ceinture de Tate Taylor, Ma n’est pas ici avec un débutant. Je ne reproche à personne d’essayer de jouer dans le genre de l’horreur. C’est ainsi que des personnalités créatives inattendues ont fait des entrées impressionnantes.

J’étais vraiment intéressée de voir Octavia Spencer glisser hors de la zone de confort de son aimable personnalité amicale . C’est amusant de voir les choses aller mal, donc bravo à elle pour lui avoir donné une idée. Ce film n’a rien à voir avec un film d’épouvante/horreur, cela va induire en erreur beaucoup de personnes. La réalisation est vraiment soignée, et Tate Taylor ose des plans compliqué. Comme un plan filmé avec une demi-bonette, système permettant que le premier et l’arrière plan ne soient pas flouté, même si il y a une profondeur de champ. Matériel très complexe d’utilisation, qui prouve les bonnes idées que le film propose. Octavia Spencer est formidable, elle sais transmettre la peur et le malaise en un regard, dans une scène pourtant pas censé être effrayante. Elle sort de sa zone de confort pour jouer une psychopathe, un rôle qu’elle n’avait jamais vraiment pu jouer auparavant. Elle s’en sort merveilleusement bien. Le film, prend du temps pour imposer son ambiance, et la vraie action ne démarre que 20-30 minutes avant la fin. Mais autant vous dire que si vous êtes patients, vous ne serez pas déçu. Mais malgré, pendant l’installation du film, on perçoit des choses anormales, étranges, qui nous met une pression et un suspense alors que le vif du sujet n’est pas encore totalement enclenché. Le film ressemblait beaucoup à un teen movie sur la bande annonce, mais il s’avère que ce n’est pas trop le cas, et qu’il se démarque de ses « prédécesseurs » tel que Action ou Vérité, qui n’a aucun scénario et aucune profondeur. L’écriture du film et des personnages est vraiment travaillée, et le personnage de Sue-Ann (Ma) est vraiment très bien écrit. On arrive à voir un côté humain à certains moments, on veut pleurer avec elle quand elle pleure (vous comprendrez), on veut la tuer à certains moments. Un personnage assez particulier, qui peut nous attendrir comme nous effrayé en un seul regard. Ce n’aurai probablement pas été possible sans Mme Spencer, je le répète formidable. De bonnes idées également, le fait qu’au fur et à mesure elle s’adapte aux styles vestimentaires de ses hôtes, leurs manières de s’exprimer/parler… Le film peut être vraiment dérangeant vers la fin, avec une certaine violence psychologique. Mais ce n’est pas le pire en terme de violence, il reste plutôt (je dis bien plutôt) soft. Bon, je pense avoir fait le tour, et comme vous l’aurez compris Ma mérite d’être vu, par des amateurs du genre où bien par des cinéphiles, qui sauront reconnaître les nombreuses qualités du film. Sur ce, allez le voir, fan de thriller ou non, vous ne serez pas déçu, et vous passerez (qui l’aurait cru), un moment de cinéma mémorable (en dehors des aspects teen movie, petit défaut du film). 

Note : 8,5/10

Vidéo : Tourné numériquement et provenant d’une DI 2K, Ma prépare un transfert solide de 2,39: 1 1080p. Les détails sont de premier ordre. À partir de la première image, j’ai été très impressionné par les détails des traits du visage, des vêtements et des décors de production. Spencer se distingue particulièrement dans ce département car elle assiste à la présentation d’un costume physique au fur et à mesure qu’elle acquiert de la confiance en elle et s’ouvre à devenir flashy et amusante pour les enfants qui l’ont acceptée. Sa maison est également une excellente représentation de son personnage et tout est montré à l’écran. Comme le film est censé se dérouler au début de l’automne, des tons gris / marron plus foncés dominent la journée – mais les films primaires passent leur temps au soleil. Le sang rouge est assez cramoisi et a fière allure dans une séquence particulièrement épineuse. Les niveaux de noir et les ombres sont sur le point avec des noirs profonds d’encre et une grande profondeur d’image.

Audio : Ma arbore un puissant mix DTS-HD MA 5.1 qui roule avec le punch et devient vraiment vivant au dernier acte du film. Une partie du film est une atmosphère avec de petits sons ici et là pour garder les côtés et les canaux arrière actifs – mais rien de trop dynamique. Lentement, au fur et à mesure que le film avance, les choses commencent à s’améliorer. Au moment où tous les écoliers font la fête chez ma mère, vous avez une excellente activité d’immersion. Le point culminant est tout aussi remarquable – mais pas de spoilers! Le dialogue est clair et net et une source de grande comédie puisque Ma est encline à marmonner pour elle-même.

Bonus : Les bonus pour Ma sont un peu délicats. Les scènes de fin et de scénes alternatives sont intéressantes – mais c’est tout. Le reste des fonctionnalités sont des making of de base en tête de conversation qui ne se prêtent à aucune exploration du personnage ou à des détails du film.

 

  • Acteurs : Octavia Spencer, Diana Silvers, Juliette Lewis, McKaley Miller, Corey Fogelmanis
  • Réalisateurs : Tate Taylor
  • Format : Couleur
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS 5.1), Espagnol (DTS 5.1)
  • Sous-titres : Grec, Néerlandais, Norvégien, Danois, Portugais, Arabe, Espagnol, Islandais, Finnois, Suédois, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.39:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 9 octobre 2019
  • Durée : 99 minutes

71r9Y4D+SmL._SL1290_.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s