Reconnaître le fascisme (19 avril 2017) de Umberto Eco

L’auteur mêle ici souvenirs personnels de sa jeunesse sous le fascisme et analyse structurelle des 14 archétypes du fascisme primitif et éternel.

Chronique : Un joli discours qui tente de proposer une définition du fascisme éternel,  dans les nombreux travers anachroniques. le livre évoque une diatribe contre les partis populaires traités de populistes, tout en associant  certains aspects du discours politique avec le fascisme, notamment l’appel aux classes moyennes. Le flot textuel dans le livre, en amont par une ubuesque mise en scène des rapports humain nous aide à déceler les signes imperceptibles de la montée du fascisme ….à méditer en pensant au FN . Brillants comme toujours Eco parle de l’émergence de la dictature en utilisant un vocabulaire positif pour mieux tromper. Superbe.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 56 pages
  • Editeur : Grasset (19 avril 2017)
  • Collection : Essais Etranger

412o++q43CL._SX329_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s