Suréquipée (6 avril 2017) de Grégoire Courtois

Lorsque la BlackJag a été mise en vente, il était évident qu’elle allait révolutionner le marché de l’automobile. Constitué uniquement de matériaux organiques, qui en font pour ainsi dire une voiture vivante, ce nouveau modèle a tout pour plaire. Le prototype qui a servi aux séances de démonstration devant la presse est aujourd’hui revenu en atelier : son propriétaire a disparu ; peut-être la BlackJag a-t-elle gardé en mémoire des éléments qui permettront de le retrouver. Ecoutons-la nous raconter son histoire. Avec Suréquipée, son premier roman de science-fiction, Grégoire Courtois, à la suite de J-G Ballard ou de Stephen King, s’empare avec brio du mythe moderne par excellence : la relation de l’homme à sa voiture.

Chronique : Dès les premières pages, On est transportée dans un autre monde avec, comme narratrice, une voiture dans les années futures. Celle-ci est suréquipée. Elle a été conçue avec le meilleur de l’être humain et de l’animal. le propriétaire y est tellement attachée qu’il ira jusqu’à… Des chapitres courts où un huissier cherche à comprendre ce qui s’est passé. Un roman qui ouvre plein de questionnement comme l’idolâtrie de l’homme face aux machines sophistiquées. Grégoire Courtois transpose les relations passionnelles que quelques humains, souvent masculins, pour leur véhicule. Chaque chapitre est un enregistrement de la « boîte noire » donc, théoriquement, sans affect de la BlackJag. Tout pousse vers une réflexion sur la bioéthique, sur la technologie humanoïde, intelligente, entre les mains de savants fous et de sociétés avides de gagner de l’argent sans le garde-fou que peut représenter les penseurs et autres philosophes. Le livre  se lit vraiment très rapidement, l’écriture est fluide et chaque passage nous en apprend un peu plus sur la voiture ou sur ce qu’il c’est passé dans l’intrigue elle même.

Note : 9/10

 

  • Poche: 176 pages
  • Editeur : Folio (6 avril 2017)
  • Collection : Folio SF

41wCQdLWNgL._SX302_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s