Irena – Tome 02 : Les Justes (22 mars 2017) de Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël

Porté par un dessin d’une grande sensibilité, Irena réussit le tour de force de parler sans lourdeur d’un sujet fort, poignant et profondément actuel… Toucher, émouvoir, parler d’hier pour raconter aujourd’hui…

Chronique : Derrière le dessin très doux, enfantin se cache une histoire, bien entendu tiré de faits réels, puisqu’elle raconte le sort des juifs de ghettos de Varsovie.
Histoire abominable donc où les auteurs ne nous cachent pas des scènes atroces, de lentes agonies d’êtres humains affamés, y compris de tortures sur des adolescents ou des enfants. Fort bien écrit ce tome 2 ; cette bande dessiné  retrace de manière brillante la puissance des forces de vie contre celles de la mort, dans un pays ravagé par la guerre, les souffrances et les privations;
Paradoxalement, le dessin doux que l’on pourrait regarder dans un livre pour enfant augmente le choc de ces scènes. Scènes d’autant plus terribles que nous savons qu’elles ont eu lieu.
BD donc à prendre pour son intérêt historique, aucunement pour les loisirs.

Note : 9,5/10
 

  • Album: 72 pages
  • Editeur : GLENAT (22 mars 2017)
  • Collection : Tcho ! L’aventure

61ivr9FkwRL.jpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s