Fallen Angel (1 mars 2017) de Stéphanie Janicot

Le soir du réveillon, Sybille, jeune journaliste, assiste au concert du prestigieux Fersen Orchestra et à l’effondrement de sa chef d’orchestre face au public. L’ex-enfant prodige, comparée à Mozart, adulée et couverte de prix, est à 36 ans au faîte de la gloire et de la maturité. Tout le contraire de Sybille et de sa bande d’amis qui vont avoir 30 ans et peinent à s’émanciper.

Chronique : Un des films qui a inspiré la scéne d’ouverture du livre est L’Homme qui en savait trop réalisé en 1956 par Alfred Hitchcock. La scène qui se déroule pendant le concert de musique classique et la tension qui en émane a été un modèle pour mettre ce superbe thriller. Le livre est comme si on regardait un excellent film de Brian de Palma . Un suspens amusant au possible ,une écriture virevoltante au possible ce qui permets de nous faire entrer dans une intrigue et d’être au plus proche de cette orchestre voir de Lucie et le personnage de Sybille est vraiment attachant. Un très bon thriller psychologique avec un découpage très intéressant et une intrigue prenante. À découvrir pour tous les amateurs de thrillers psychologiques.

Note : 9/10

  • Broché: 276 pages
  • Editeur : Albin Michel (1 mars 2017)
  • Collection : LITT.GENERALE

41eLi6KnHFL.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s