Rage (16 mars 2017) de Orianne Charpentier

RAGE… C’est le surnom que son amie lui a donné.
C’est désormais ainsi qu »elle se nomme, pour oublier son prénom, ce nom d’avant, celui de son enfance, d’avant l’exil, la déchirure. Son pays d’origine, on ne le connaîtra pas.
Il nous suffit de deviner que Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et voilà réfugiée en France, sans plus de repères, ni de famille. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Mais un soir, sa route croise celle d’un chien – dangereux, blessé, visiblement maltraité. Désormais, sa propre survie passe par celle de l’animal…

Chronique : Merci à Gallimard pour cette merveille d’écriture et de sensibilité. Le livre ne sortant que le 16 mars je vous le présente avant sa sortie auquel nous nous en reparleront. C’est un livre coup de cœur écrit comme un conte symbolique et intemporel sur le sort des migrants. Le livre étant en plein dans l’actualité il se lit très rapidement. L’histoire ce centre sur Rage, qui est arrivé en France en tant que réfugié et on s’y attache malgré sa froideur et distance mais cela est aussi dû par son passé. Orianne Charpentier sensibilise ses lecteurs à un sujet délicat pour leur expliquer qu’accueillir les réfugiés est évident. En quelques pages elle arrive sans racisme n’y polémique à montrer du doigt l’horreur du monde et inculquer des valeurs et parler de sujets humains et politiques tout en justesse et avec poésie. Un livre dur et sensible à lire d’urgence dès sa sortie.

Note : 9,5/10

 

  • Editeur : Gallimard Jeunesse (16 mars 2017)
  • Collection : Scripto

51qweqowe2l-_sx323_bo1204203200_

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s