L’amie prodigieuse, II : Le nouveau nom (23 février 2017) de Ferrante,Elena. Lu par Marina Moncade

«Si rien ne pouvait nous sauver, ni l’argent, ni le corps d’un homme, ni même les études, autant tout détruire immédiatement.» Le soir de son mariage, Lila, seize ans, comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qu’elle déteste. De son côté, Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia. L’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano.

Chronique : Magnifiquement raconté par Marina Moncade ce livre est une très bonne surprise. N’ayant pas lu « l’Amie Prodigieuse »  c’est l’occasion de ce plongé dans ce récit bien loin du conte de fée. On apprend que Lisa est devenue la signora Caracci et avec tout ce que cette nouvelle condition implique : privilèges, statut, respect, belle maison … mais elle est malheureuse car son mari la bat, l’a trahie et elle n’a pas pu poursuivre ses études. De son côté, Elena continue d’étudier brillamment et se rapproche davantage du monde cultivé, de l’intelligentsia auprès d’autres fréquentations ; on sait qu’elle ira loin dans la vie même si elle ne se sent pas toujours à la hauteur en raison de ses origines.
Par moment, on déteste vraiment Lila et son caractère bien trempé, on la trouve abjecte, sans cœur et puis on la plaint aussi. L’histoire d’amitié qui les lie est fort complexe et sort des sentiers battus !
La richesse du caractère des personnages qui paraissent si réels, les liens qui se tissent entre eux et les changements de situation inattendus nous poussent à vouloir connaître la suite. Et Marina Moncade arrive à nous passionné durant 16h où l’on évolue avec les personnages et leur milieu : on y parle de la culture et de l’importance de s’en sortir pour fuir la pauvreté, de l’argent qui ne fait pas le bonheur, de l’amour, la misère …  Une très belle découverte et un récit qui s’écoute tel un turn over.

Note : 9,5/10

 

  • CD
  • Editeur : Gallimard (23 février 2017)
  • Collection : Ecoutez lire
  • Langue : Français

51uxsmqewql-_sx364_bo1204203200_

 

Publicités

Une réflexion sur “L’amie prodigieuse, II : Le nouveau nom (23 février 2017) de Ferrante,Elena. Lu par Marina Moncade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s