Le coup de grâce (12 janvier 2017) de Kessel,Joseph

Le Coup de grâce est le roman d’une amitié virile, d’abord passionnée, puis trahie, enfin restaurée dans sa pureté intransigeante. Pour le sergent Hippolyte, force de la nature dont l’armée coloniale n’a su faire qu’un baroudeur, Mehemet Pacha est un personnage revêtu d’un mystère et d’un prestige incomparables. Eminence grise des Etats de tout le Moyen-Orient, il règne dans l’ombre, au centre d’un réseau immense vers lequel convergent les renseignements et d’où émanent des ordres implacables et ponctuellement exécutés par une armée invisible.

Critique :  Un classique où l’écriture est simple, sans trop de fioritures, et on plonge dans cette histoire avec les mains moites, car elle est vraiment prenante. Une pièce de théâtre  où Kessel montre sa grande connaissance de l’âme des hommes confrontés à des milieux hostiles ou inconnus.Ce livre marque par sa façon magistrale dont il peint l’admiration du légionnaire pour son chef et la façon dont le dévouement finit par emporter tout entier un individu, avec sa violence sur les autres.

Note : 8/10

 

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Folio (12 janvier 2017)
  • Collection : Folio

51Cwb7zvHfL._SX301_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s