La cache (12 janvier 2017) de Boltanski,Christophe

« J’évolue à travers la Rue-de-Grenelle comme sur un plateau de Cluedo. A chaque tour, je découvre une nouvelle pièce. En guise d’indice, je dispose à ce stade d’une clé, d’un frigo à moitié vide, d’un samovar et d’une sonnette. Je ne suis pas en présence d’un meurtre, mais d’une disparition ». Que se passe-t-il quand un homme qui se pensait bien français doit se cacher des siens, chez lui, en plein Paris, dans un « entre-deux », comme un clandestin ? Quel est l’héritage de la peur, mais aussi de l’excentricité, du talent et de la liberté bohème ?

Critique : Étonnante cette façon de présenter son histoire familiale, déroutant le moyen utilisé pour narrer le lourd passé des Boltanski. On s y perd, on s y retrouve…dans tous les cas on s attache à cette poignée de gens qui ont traversé les époques les plus sanglantes du siècle dernier. Encore une histoire douloureuse sur la Shoah mais cette fois ci contée sans aucune mièvrerie, juste un soupçon de tendresse et un respect pour ses aïeux courageux qui ont fait du narrateur ce qu il est devenu. Les membres de la famille sont très finement présentés. On les suit, un à un au fil du livre, parfois en début de siècle dernier, puis aujourd’hui, en passant par les 2 différentes guerres, vues « de la famille », dans et hors de la maison. Et quelle diversité d’histoires dans cette famille !
C’est un ouvrage assez original dans sa forme, parfois dur et toujours extrêmement agréable.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 336 pages
  • Editeur : Folio (12 janvier 2017)
  • Collection : Folio

41VC59l02FL._SX301_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s