Poils aux pattes (3 octobre 2016) de Bérengère Delaporte et Ingrid Chabbert

Gertrude la grenouille n’aime pas les poils tout raides qu’elle a aux pattes, et encore moins les moqueries que lui lancent les autres grenouilles. Elle déménage dans une mare plus tranquille, où personne ne peut rire d’elle. Sa rencontre avec un crapaud à la peau toute rose lui apprendra une belle leçon sur l’acceptation de la différence, et les nouveaux amis vivront fièrement avec leurs poils et leur peau rose, en laissant les méchancetés « glisser sur eux sans jamais les atteindre ».

Critique : Un très belle histoire, toute mignonne et remplie de poésie avec des illustration simple et d’une douceur comme le texte où l’enfant apprend l’acceptation de la différence et à aimer les gens qui ne sont pas « dans les norme » et où cette histoire un brin romantique fini sous de belle augure. Le texte coule sous la lecture d’une histoire qui fait du bien au cœur et auquel l’adulte et l’enfant arrive trop rapidement à la fin pour devoir y retourner et reprendre un peu de cette fraicheur.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 30 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Les 400 Coups (3 octobre 2016)
  • Collection : Grimace

61zAUzwZUQL._SY498_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s