Harry Potter et l’Enfant Maudit Parties un et deux (Le texte intégral de la pièce de théâtre) (14 octobre 2016) de J. K. Rowling et Jack Thorne

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Critique : L’intrigue commence 19 ans donc après la bataille finale de Poudlard et on retrouve le trio d’or composé d’Hermione, Ron et Hermione, à la gare de King’s Cross prêts à laisser leur progéniture à l’école des sorciers. Sont introduits d’emblée les personnages principaux : Albus, Scorpius, Harry, Draco, … Ils sont tous présents et on adore que chaque personnage puisse être représenté directement par quelques phrases, qui donnent d’emblée le ton : Scorpius est l’adolescent non reconnu, Albus celui qui l’est trop … Un bon duo qui annonce le succès du roman.

Par la suite s’enclenchent les scènes et l’Acte I, ainsi que l’Acte II de la Partie I : Cette première partie est très riche en rebondissements, mais également en ellipse. .

Cette première partie est très riche en rebondissements mais également en émotions : les personnages sont au coeur de plusieurs dilemmes et les didascalies permettent de s’immiscer directement dans les pensées des personnages. Ainsi, on assiste pas seulement aux aventures des personnages, mais également à leurs déboires avec leurs familles, leurs amis ; ce qui donne au script une grande complexité et une grande richesse.

Les rebondissements sont quant à eux très intéressants, et on ne s’y attend vraiment pas : on saute de peur, de joie et de stupeur lorsque certains personnages que l’on pensait ne plus jamais revoir réapparaissent pour notre plus grand plaisir ! On ne voit vraiment pas certains rebondissements venir et je suis restée clouée sur place à plusieurs reprises !
La partie I se clôt ainsi sur un énième rebondissement qui participe de la densité de la pièce.

La partie II continue sur le même modèle : actions, péripéties et rebondissements se succèdent et certaines scènes sont à vous briser le cœur. Tous les personnages se réunissent, se croisent et s’affrontent. On assiste alors à des scènes plus qu’épiques et qui ne sont pas sans rappeler la Grande bataille finale d’Hogwarts.
le script est vraiment très bien écrit.

À mon sens, le script peut largement être adapté en film même si cette histoire est fort différente de celle d’Harry Potter en dépit des personnages : si certains reviennent, la pièce de théâtre n’est pas l’histoire d’une bataille entre le bien et le mal comme dans Harry Potter mais le récit d’une redécouverte de l’Histoire, aussi bien celle des héros, que celle de leur évolution, celle du monde de la magie.

Le livre est vraiment formidable. La magie est là, les intrigues au rendez-vous.

Note : 9/10

 

  • Broché: 352 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 18 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (14 octobre 2016)
  • Collection : ROMANS ADO

617ID3dtKKL._SX342_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

2 réflexions sur “Harry Potter et l’Enfant Maudit Parties un et deux (Le texte intégral de la pièce de théâtre) (14 octobre 2016) de J. K. Rowling et Jack Thorne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s