Période d’essai (1 septembre 2016) de Asimov,Isaac

Les sept premières missions qui se sont posées sur Callisto n’ont plus jamais donné signe de vie. Pourquoi en irait-il autrement de la huitième ? Peut-être parce qu’il s’y trouve un certain passager clandestin… Des ouvriers extraterrestres, ayant entendu parler de la légende du père Noël, exigent – sous peine d’une grève qui paralyserait Ganymède – que le merveilleux bonhomme à barbe blanche descende du ciel pour leur apporter des cadeaux. Imaginez des chats à quatre dimensions, d’irrésistibles félins vivant dans une dimension temporelle différente de la nôtre, ronronnant la veille d’une caresse, miaulant à contretemps. Ce recueil regroupe vingt-sept nouvelles d’Isaac Asimov publiées au début de sa carrière. Les longs commentaires de l’auteur qui accompagnent ces textes apportent un éclairage inédit sur la genèse d’un génie de la science-fiction et sur l’âge d’or du genre.

Critique : Voici un recueil des œuvres de jeunesse d’Isaac Asimov regroupé en un gros volume de 1088 pages et qui regroupe des superbe récits.  27 nouvelles au total couvrant la période 1939 — 1950(hors les cycles des « Robots » et « Fondation »). La plupart nous semblent aujourd’hui surannées, parfois mal écrites, souvent naïves et plutôt stéréotypées. Alors, quel est l’intérêt de ces recueils ? D’abord, ils ravire les fans absolus de l’auteur en leur offrant des textes issus des magazines restés longtemps inaccessibles. Et même si certaines de ces nouvelles sont plutôt faibles, c’est une bonne introduction à l’œuvre. La lecture en est rapide, facile et peu coûteuse. Chaque nouvelle est suivie d’un texte court d’Asimov expliquant la genèse de la nouvelle dans sa création.Dans les nouvelles certaine retienne l’attention :  Homo Sol et   Une donnée imaginaire et Bon sang ne saurait mentir .  Pour le reste, difficile de juger réellement du contenu, certains seront amusés par les intrigues décalées, voire loufoques, du maître  avec une menace de grève extraterrestre si le Père Noël ne descend pas du ciel pour apporter des cadeaux , d’autres seront vite horripilés par tant de légèreté. Certains seront sensibles à l’imagination débridée du créateur des « Robots », quand d’autres se lamenteront du peu d’humanité et d’émotion de ses personnages. En tout cas, le maître ne laisse pas insensible.

Note : 9/10

 

  • Poche: 1088 pages
  • Editeur : Folio (1 septembre 2016)
  • Collection : Folio SF

51jw+sROFAL._SX301_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Une réflexion sur “Période d’essai (1 septembre 2016) de Asimov,Isaac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s