La bataille de New York (7 juillet 2016) de Geoff Rodkey et Lilas Nord

Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et je tenais absolument à rétablir la vérité sur la chasse au trésor à laquelle toute ma classe a participé à travers New York. Les rumeurs d’émeute et de kidnapping sont totalement exagérées. Tout ce qui s’est passé est uniquement la faute des Cyberpestes, cette bande de filles odieuses qui a voulu tricher ! C’est vrai que mon père, coach de l’équipe de mon frère Reese, n’a pas assuré ; mais quand on voit les débiles qu’il avait… Les filles de mon équipe vous diront qu’avec Jens, on n’était pas gâtées non plus, mais ne les écoutez pas : ce n’est pas parce qu’il est trop mignon que je lui trouve des circonstances atténuantes.

Critique: Ce roman graphique devrait plaire à tous les jeunes enfants : c’est ludique et bon enfant, un livre qui se laisse facilement lire, même par les enfants qui répugnent à lire des livres.
Reese et Claudia sont deux jumeaux de 12 ans, totalement différents dans leur manière d’être et d’appréhender la vie. Bien qu’ils s’aiment énormément, ils ne font que se disputer pour des futilités. Chaque dispute est suivie d’une vengeance personnelle, plus ou moins méchante.
Raconté sous forme de journal intime – avec Claudia qui raconte, mais qui laissent son frère Reese, ses parents, ainsi que la nounou qui les garde s’exprimer à tour de rôle -, ce roman incorpore également de nombreuses images. C’est cela qui rend réellement vivant le récit : le texte est entièrement imagé, de façon plus ou moins drôle. Je trouve que c’est un bon moyen de faire apprécier à de jeunes enfants la lecture.
Cette petite histoire se lit rapidement – en une matinée, je l’avais bouclée -, elle est simple et très drôle à lire. Geoff Rodkey nous montre bien que derrière les rivalités fraternelles, se cache quand même un amour inconditionnel. C’est beau, très touchant… ça donne envie de faire un câlin à son frère/sa soeur. Les enfants, retenez-bien ceci : réfléchissez avant d’agir. Sinon, vous ne vous rendrez compte que trop tardivement à quel point vous avez pu vous conduire bêtement.
De plus, loin d’être un simple petit roman pour enfants, Geoff Rodkey aborde le thème du voyage, ici New York .
En somme, ce petit livre est agréable à lire, avec une écriture rythmée par l’alternance d’images et de narrateurs. C’est ludique, mais en même temps, l’auteur nous prodigue une petite morale, qui vient nous faire réfléchir quant à la teneur de nos actes. Les enfants devraient beaucoup apprécier.

Note : 9/10

 

  • Relié: 272 pages
  • Editeur : Nathan (7 juillet 2016)
  • Collection : GF JUMEAUX TAPP
  • Prix: 12,95 euros

51TQrZXeFFL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s