Nil (18 février 2016) de Lynne MATSON

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.
Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île …
Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort.
Le compte à rebours a déjà commencé…

Critique : Excellent livre! Des jeunes de 12 à 19 ans se retrouvent happés par une vague de chaleur, une sorte de porte qui les conduit sur Nil, une île dans une dimension parallèle. Cette île d’apparence paradisiaque est en fait une sorte de labyrinthe, les jeunes ont un an pour trouver une porte de sortie ou bien ils meurent!
Entre les recherches de portes de sortie, les arrivées, les départs, les morts (plutôt horribles), amours, amitiés, rivalités, angoisse du temps qui file …
Malgré la jeunesse des personnages, dans l’ensemble qui sont assez matures,
« NIL » fait penser à un mix entre « Labyrinthe » (de James Dashner), la série télévisée « Lost » et l’émission télévisée « Koh Lanta » . Avec cet univers mystérieux, un peu sombre et profondément injuste.
Charley est une jeune femme pleine de ressources, elle tente de s’adapter à la situation au lieu de paniquer. J’ai aimé cet aspect de sa personnalité. Charley est débrouillarde et elle veut s’en sortir. En revanche, ce que j’ai moins aimé, c’est le fait qu’elle se pâme devant Thad.
Quant à Thad qui est un bon personnage mais un peu cliché, il est un leader né que tout le monde aime. Toutefois, il n’est pas méchant et se révèle être un jeune homme intelligent et prévenant.
La relation entre Thad et Charley est une romance d’ado mais qui ne dérange pas dans la lecture. Au bout de quelques jours à se fréquenter en compagnie des habitants de l’île, ils finissent par se vouer un amour éternel. Qu’ils s’apprécient et se sentent attirés l’un par l’autre.  L’auteure aborde dans son roman des thèmes chers aux ados, à savoir l’amour, la mort et ou encore le fait de savoir profiter à fond de la vie.
La morale de ce livre est « profitez du moment présent » malgré tous les soucis que l’on peut avoir, notamment lors du délicat passage de l’enfance à l’âge adulte…

Note : 9/10

 

  • Broché: 464 pages
  • Editeur : Pocket Jeunesse (18 février 2016)

51iztyMF3eL._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s